2018

 

Les dossiers en cours ne seront exposés qu'au terme de leurs résolutions.

 

Novembre 2018 : Dossier en cours d'exécution.

Octobre 2018 : Un oncle n'ayant plus de nouvelles de sa nièce nous a contactés afin de renouer des liens avec celle-ci en rupture familiale.

Octobre 2018 : Un bibliothécaire, souhaitant reprendre contact avec une ancienne compagne pour laquelle il éprouvait des regrets concernant la fin de leur relation, a souhaité que nous confirmions (ou pas) l'identité de la personne retrouvée.

Septembre 2018 : Une traductrice a désiré que nous surveillons son mari dans ses déplacements professionnels craignant qu'il ne profite d'avoir un emploi du temps souple pour se faire quelques "extras".

Août 2018 :Dossier en cours d'exécution.

Juillet 2018 : Une femme menacée de mort par son mari (et associé) a espéré que nous démontrions l'adultère de son mari afin de l'expulser du domicile conjugal.

Juin 2018 : Un homme a voulu que nous retrouvions (après s'être fait arnaqué par une agence de détectives) une amie d'enfance perdue de vue depuis plus de 10 ans.

Juin 2018 : Un homme marié a souhaité que nous réalisions une enquête de moralité quant à l'amant de sa femme craignant l'influence d'un gourou.

Juin 2018 : Une retraitée, ayant perdu de vue son frère suite à une brouille, a désiré que nous le retrouvions afin de reprendre contact avec celui-ci.

Mai 2018 : Un retraité nous a contacté afin de retrouver un amour de jeunesse datant de plus de 50 ans.

Mai 2018 : Une femme en instance de divorce ayant rencontré un homme via un site de rencontres nous a demandé de mener une enquête sur sa solvabilité, ce dernier lui ayant emprunté 16 000€, craignant une arnaque.

Mai 2018 : Une assistante sociale retraitée a mandaté l'agence en vue de mettre en exergue les mensonges de son mari psychiatre qui prétend ne pas avoir de maîtresse.

Avril / Juin 2018 : Nous avons été sollicités pour démontrer les mensonges du mari quant à l'organisation de son insolvabilité (alors qu'il avait acheté nouvelles voiture, moto, entamé de grands travaux architecturaux sollicitant le cabinet le plus réputé…), l'existence d'une garçonnière pour y recevoir sa maîtresse…

Mars 2018 : Un Grenoblois septuagénaire souhaitant avoir des nouvelles d'une femme dont il fut l'amant durant de nombreuses années a mandaté l'agence aux fins de savoir si cette femme septuagénaire également était encore en vie (en couple avec un nonagénaire)

Mars 2018 : Un Vichyssois convaincu de l'exercice illégal de prostitution de la mère de ses enfants a souhaité que nous apportions la preuve de ses croyances dans le cadre du litige qui l'oppose dans la garde de leurs enfants.

Janvier 2018 : Une dentiste, furieuse de la mauvaise foi de son mari dans le cadre de leur divorce, a sollicité notre agence pour mettre les mystifications de son mari médecin et de sa maîtresse.

 

Pour toutes questions, nous sommes joignables :

Agence BCG, 11 Rue Galin, 33100 BORDEAUX (Consultations que sur RDV)

au 06 83 13 70 70 (à votre écoute du lundi au vendredi de 8 à 20H et le samedi de 8 à 13H ).

Autorisation d'exercice : AUT-033-2113-03-26-20140378123

Délivrées par le : CNAPS, Immeuble Ravezies, 20 Allée de Boutaud, CS 30017, 33070 BORDEAUX Cedex)

 

Nous vous répondrons avec précision et avec légalité (pour éviter les vices de procédure) dans le but de servir vos intérêts dans des affaires commerciales et civiles.

 

Liens :

https://www.facebook.com/AgenceBCG

http://fr.viadeo.com/fr/profile/agence.bcg

https://fr.linkedin.com/in/agence-bcg-d%C3%A9tective-priv%C3%A9e-84b3a76b